Les niveaux d’urgence

Les niveaux d'urgence
Les niveaux d'urgence

En médecine, on classe typiquement les urgences en quatre catégories :

Urgence vitale
Pathologie mettant en jeu le pronostic vital immédiatement, urgence absolue ou extrême urgence

Urgence vraie
Pathologie aiguë grave menaçant le pronostic vital

Urgence relative
Pathologie sub-aiguë ne mettant pas en jeu le pronostic vital

Urgence différée
Pathologie pouvant être soignée avec délai

En hôpital, on distingue généralement 4 niveaux d’urgence :

Niveau critique
Crise cardiaque, traumatisme important, traumatisme crânien grave, amputation, difficultés respiratoires graves (provoquées par une réaction allergique ou autre), perte de connaissance du patient, hémorragie importante

Niveau urgent
Traumatisme crânien sans perte de conscience, coupure profonde, corps étranger logé dans les yeux ou les oreilles, fièvre importante chez un bébé ou un jeune enfant, douleur à la poitrine non liée à un problème cardiaque connu, symptômes d’infection grave

Niveau moins urgent
Fracture ou entorse possible, mal de dos, infection de la peau ou plaie infectée, mal de tête (migraines)

Niveau pas urgent
Rhume, coupure superficielle, morsures, mal de gorge, problème de sinus

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*