Gérer le stress au travail

Le travail est une part importante de nos vies. Nous y passons le tiers de notre vie.

Gérer le stress au travail.

Notre travail peut nous permettre d’exprimer notre potentiel, de révéler nos compétences, définir notre identité, permettre de faire des choses utiles à nous-même ou pour les autres, développer nos relations avec nos collègues… Mais le lieu de travail peut également être une source de stress.

Le stress, et en particulier le stress au travail, s’est accru fortement en Europe ces dernières années. Les études montrent que le stress au travail est le second problème de santé au travail dans l’Union européenne : 22,3% des travailleurs l’ont signalé comme un problème de santé !

Le stress au travail ?

Le stress au travail apparaît quand les exigences professionnelles excèdent les capacités et les ressources de la personne à les gérer. Le stress n’est pas une maladie, c’est une réaction naturelle à une pression excessive.

Cependant, s’il est intense et continue pour un certain temps, il peut mener à une maladie mentale ou physique. Être sous pression peut améliorer les performances et être utile quand les objectifs sont atteignables. Mais quand les exigences et la pression deviennent trop fortes, cela conduit au stress.

Quelles causes?

Il n’y a pas une cause unique au stress au travail. Il est souvent le résultat d’une combinaison de différents facteurs qui s’accumulent. Les causes peuvent être liées au travail en lui-même (par exemple augmentation exigences, réduction de l’autonomie…) ou à la personne (par exemple ses compétences et expériences, des circonstances personnelles, ses caractéristiques, son incapacité à maîtriser les délais…)

Les recherches ont montré que le stress résulte souvent de facteurs organisationnel et des conditions de travail telles que :

  • la (sur)charge de travail
  • l’absence d’implication dans la prise de décision
  • le manque d’information
  • le manque de reconnaissance et de soutien
  • une mauvaise relation avec son supérieur hiérarchique
  • le manque de compréhension de son rôle et de ses responsabilités
  • des comportements inacceptables tels que le harcèlement.

Quels sont les signes de stress ?

Le stress est une réponse individuelle. Ce qui stresse une personne peut ne pas stresser une autre. De plus, le stress peut s’exprimer de différentes manières, avec des réactions physiologiques, psychologiques et comportementales. En voici quelques exemples :

  • Réactions physiologiques : maux de tête, tension musculaire, douleurs dans la nuque ou le dos, fatigue, troubles intestinaux, hypertension artérielle, éruptions cutanées…
  • Réactions psychologiques : irritabilité, changements d’humeur, dépression, perte de confiance en soi, trouble de la mémoire et de la concentration, confusion, démotivation… Le stress au travail peut provoquer des troubles psychiatriques.
  • Réactions comportementales : augmentation de la consommation de cigarettes ou d’alcool, abus de médicaments, impatience, agressivité, troubles alimentaires, isolement, troubles sexuels…

Quand ces réactions persistent pendant un certain temps, sont intenses ou fréquentes, elles peuvent évoluer en de graves problèmes de santé, souvent chroniques comme la fatigue, le burnout, les troubles musculo-squelettiques, des maladies cardio-vasculaires… Avec le temps, on se fragilise, on devient plus vulnérable et le risque de dépression s’accroît considérablement.

Quelles sont les conséquences pour l’employeur?

Le stress au travail peut devenir un réel problème pour l’organisation et provoquer une sérieuse augmentation des coûts conséquents.  Citons l’absentéisme, l’absence maladie, la rotation du personnel et son remplacement fréquent, une diminution de la productivité, des erreurs et des blessures.

Que peut-on faire personnellement?

Apportez du changement !

  • mieux gérer son temps, établir des priorités, déléguer si nécessaire, ne pas accepter plus que ce qu’on peut faire…
  • faire des pauses régulièrement et veiller à terminer une tâche avant de passer à une autre.
  • veiller à avoir un environnement confortable. Voyez votre manager si nécessaire.
  • identifier ce qui stresse le plus, et ce qui vous aider à réduire le stress.
  • en parler à ses collègues, managers et essayer de trouver des solutions acceptables pour tous.
  • maintenir un bon réseau social (famille, amis, collègues).
  • apprendre à identifier les signaux de notre corps (épuisement, difficulté à se concentrer…). Cela va vous aider à agir à temps.

Changez votre style de vie !

  • faites du sport, ayez des loisirs, cela va vous détendre et vous faire pensez à autre chose.
  • mangez régulièrement et de manière équilibrée.
  • diminuez votre consommation de café, cigarettes ou alcool.

Cherchez de l’aide !

Ne restez pas tout seul si vous souffrez de stress. La dépression et l’anxiété nécessite une aide professionnelle. alors ne tardez pas pour en parler à votre médecin, à votre psychologue, au service médical de votre entreprise…

Il existe des formations en gestion du stress et même des applications pour votre smartphone.

Soyez créatif et ne vous isolez pas.

Que peut faire un manager?

  • Agissez directement au niveau des sources de stress qui sont présentes dans votre entreprise. Voyez comment les éliminer ou les réduire. Encourager le management participatif, soutenez la gestion des risques psychosociaux, proposer des formations à votre personnel…
  • Identifiez les signes de stress dans votre équipe et agissez ! Gérer les conflits éventuels, agissez quand vous oyez quelqu’un en difficulté, interprétez correctement les baisses de performance et les plaintes. Suivez régulièrement et attentivement votre personnel et votre équipe.
  • Identifiez votre propre stress. Votre propre bien-être influence votre équipe. Pensez à vous gérer également vous-même.
  • Cherchez du soutien. Parlez-en à votre N+1, à vos Ressources Humaines, au conseiller en prévention…

 

Source: European Working Conditions Survey 2005.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*