Plus on vieillit, plus le temps passe vite

Plus on vieillit, plus le temps passe vite
Plus on vieillit, plus le temps passe vite
Tout le monde a l’impression que le temps s’accélère à mesure que l’on vieillit.

Une étude réalisée à l’université de Cincinnati (USA) a mesuré cette impression d’accélération du temps. Le résultat est impressionnant: à vingt ans, c’est comme si on avait écoulé la moitié de sa vie en terme d’expériences subjectives du temps. Et à 40 ans, c’est comme si on avait vécu 71% de son existence!

L’explication scientifique de cette impression est que notre conscience du temps est intimement liée à la quantité d’informations nouvelles que nous devons assimiler. Plus il y a d’informations, plus le temps subjectif est lent.

Un exemple que chacun a vécu: en séjour à l’étranger, on a l’impression que l’on y est depuis beaucoup plus longtemps qu’en réalité. Ou encore un voyage en voiture dans une région jamais visitée semble toujours plus long à l’aller qu’au retour.

Donc, si on veut ralentir le temps subjectif, il faudrait multiplier les expériences nouvelles, voyager vers des terres inconnues, apprendre de nouveaux savoirs… ou simplement surfer pour augmenter les informations assimilées.

Source: N. Langelier, La Presse, Montréal (8 février 2008)

Share

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*