Le recrutement et la neuroscience

Le recrutement et la neuroscience
Le recrutement et la neuroscience

CANADA. Des scientifiques des universités de Toronto, Hawaï et McGill ont développé un test informatisé mesurant l’efficacité au travail chez un individu afin de prédir le rendement futur d’un employé.

Selon le professeur Jordan Peterson, le test, commercialisé sous la marque ExamCorp, est supérieur aux tests de personnalité sur le marché, car il évalue l’intelligence émotionnelle des candidats et prédit la capacité de rendement d’un employé au lieu de se limiter à décrire sa personnalité. En sélectionnant des candidats à grande intelligence émotionnelle, le test servira à « augmenter de 33 % la productivité au sein d’une entreprise ».

Investir dans le recrutement des employés s’avère plus que jamais indissociable de la réussite d’une entreprise.

Source: Suzanne Dansereau, Journal LesAffaires du 30 septembre 2007.

Share

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*