Faire face à un événement traumatique

Cette page est conçue pour vous sensibiliser au thème du traumatisme psychique et vous fournir des outils pour vous aider à gérer au mieux vos réactions.

Faire face à un événement traumatique
Faire face à un événement traumatique.

Confrontés à un événement traumatique peut entraîner des difficultés d’adaptation durant un certain temps. Après 1 mois, la plupart d’entre nous devraient être rétablis. Cependant, 1 personne sur 6 (17%) peuvent constater une aggravation de son stress et avoir son quotidien fortement perturbé.

Si l’intensité ou la persistance des signes décrits ci-dessous vous inquiète, nous vous conseillons de contacter rapidement votre médecin ou un service spécialisé.

Quels symptômes?

Vous pouvez ressentir, avec plus ou moins d’intensité, les symptômes suivants :

  • réactions physiologiques : agitation, troubles du sommeil, nervosité excessive, douleurs musculaires, maux de tête…
  • fonctionnement intellectuel : pertes de mémoire, trouble de la concentration, prise de décision particulièrement difficile, souvenirs intrusifs (flash-backs)…
  • changement de comportement : évitement d’endroits ou de personnes, changement d’habitudes (alcool, tabac,…), perte d’intérêt, isolation sociale, perte de confiance en soi…

Comment faire face?

  • Limitez votre accès aux informations médiatiques. Ne rajoutez pas des images perturbantes à ce qui est déjà en vous.
  • Faites attention aux informations erronées, rumeurs qui rajoutent du stress et désinforment. Découvrez ici quelques conseils.
  • Parlez à des proches en qui vous avez confiance, ne gardez pas tout pour vous.
  • Surinvestir son travail peut être un mécanisme de défense contre les souvenirs intrusifs. Être actif peut aider mais la suractivité peut nuire à votre rétablissement.
  • Essayez de revenir dès que possible à la routine de votre quotidien. Cela va vous protéger et vous mettre en situation connue.
  • Si cela est difficile parce que vous êtes effrayés (par exemple d’aller sur une terrasse, ou de prendre le métro), faites des petits pas progressifs (et en sécurité).
  • Pratiquez des activités positives. Distrayez-vous sans forcer, prenez du temps pour vous relaxer, seul ou avec des amis.
  • Faites des pauses. Vous allez être fatigué alors prenez plus de repos que d’habitude.
  • Si vous vous sentez débordés par les soucis, faites une liste et décidez par quoi vous allez commencer. Doucement, un pas après l’autre.
  • Aidez les autres peut aussi faire du bien. Cela peut vous aider à gérer le sentiment d’impuissance qui vient avec ce genre d’événement. A une condition: ne vous oubliez-pas.
  • Reportez les décisions importantes si cela est possible. Vous êtes fragilisé, stressé, débordé par les émotions, alors pre-nez-le-temps.
  • Rappelez-vous que vous avez été confronté à une situation anormale et que vous essayez de vous y adapter. Soyez donc patient et indulgent avec vous-même.
  • Relaxez-vous, respirez, maintenez une bonne hygiène de vie, attention à l’alcool…
  • Et jouez un peu au Tetris à diminuer les souvenirs intrusifs, cela aide. Vous pouvez jouer ici ou ici.

!!! Si ces troubles ou signes persistent, cherchez une aide professionnelle !!!

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*